Soutien Scolaire

Ce blog est destiné à tous les élèves de la 3ème année collégiale désireux de se préparer à l'examen régional

LECTURE: L'IMMIGRATION CLANDESTINE

Publié le 25 Février 2017 par Ait Baali Hassane

3° AC        LECTURE :

 

L’IMMIGRATION CLANDESTINE

 

 On constate que de plus en plus d’hommes et de femmes quittent leur patrie dans l’espoir de trouver ailleurs de meilleures conditions de vie. En effet, la mobilité croissante à l’échelle mondiale permet à de plus en plus de personnes de se rendre dans des pays lointains, voire sur d’autres continents, les États jouissant d’un niveau et d’une qualité de vie élevés constituant bien évidemment les destinations privilégiées.


           D’abord les cause de l’immigration légale :
Pour le migrant, l'émigration peut avoir une ou plusieurs raisons :
-Sécuritaire, notamment en cas de guerre dans le pays d'origine ;
-Économique : (habitant de pays pauvres cherchant un meilleur niveau de vie dans les pays riches, éventuellement temporairement) ;
-Personnelle (volonté de s'installer dans un pays par goût, par exemple si l'on se reconnaît dans ses valeurs) ;
-Familiale (rejoindre le conjoint, l'enfant déjà installé).
Pour les États d’accueil, l'immigration peut permettre de faire face à un déficit des naissances ou encore assurer une quantité ou qualité de main d'œuvre suffisante.
À quoi s'exposent les immigrants clandestins ?

Tout d'abord les immigrants doivent s'exposer aux dangers du transports qu'ils empruntent, risque d'asphyxie dans les camions, les soutes, d'hypothermie, de noyade lors de la traversée de mer sur des barques délabrées et surpeuplées (40% des bateaux font naufrage), etc…

Souvent, les immigrés doivent payer des « passeurs », des gens qui vont les guider. Pendant la durée du voyage, ils dépendent entièrement de ces passeurs. Les immigrés peuvent être abandonnés au milieu de nulle part, être agressés et volés, voire être tués.

Après cela, ils doivent encore éviter les patrouilles aéronavales qui surveillent les régions d'immigration. Au final, ils rencontrent de grandes difficultés pour être régularisés, et sont souvent obligés de continuer une vie clandestine, et sont souvent exploités.

Alors à la vue de tous ces dangers et cet échec, l’immigration clandestine est-elle vraiment une solution ou une voie à emprunter pour son salut ?

Sources : Internet, sites éducatifs

 

Lundi 27 février 2017

Leçon n°…..

LECTURE :        L’ARGUMENTATION :

                                    TEXTE :    L’IMMIGRATION CLANDESTINE

 

On constate que de plus en plus d’hommes et de femmes quittent leur patrie parfois de manière illégale dans l’espoir de trouver ailleurs de meilleures conditions de vie.        
          Les immigrants clandestins doivent s'exposer aux dangers du transports qu'ils empruntent et sont souvent victimes des « passeurs dont ils dépendent entièrement durant le voyage, ils doivent encore éviter les patrouilles aéronavales qui surveillent les régions d'immigration.

Enfin, ils rencontrent de grandes difficultés pour être régularisés, et sont souvent obligés de continuer une vie clandestine, et sont souvent exploités.

ààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààààà

 

L'immigration clandestine est une forme d'immigration. Un immigré clandestin est une personne qui reste dans un pays de manière illégale, sans tenir compte des lois sur l'immigration de ce pays. On parle aussi de sans-papiers car ils n'ont pas de carte d'identité ou de passeport.

Il est difficile d'obtenir des chiffres sur l'immigration clandestine car ces immigrés se cachent pour ne pas être renvoyés. Aux États-Unis, on estime qu'il y a un fort pourcentage de latinos qui sont des immigrés clandestins. En France, il y a autour de 300 000 immigrés clandestins.

Voies d'immigration clandestine

Par exemple, des immigrés peuvent obtenir des cartes de séjour. Pendant une période donnée, ils ont le droit de rester dans un pays qui n'est pas le leur. Quand cette période s'achève, ils doivent quitter ce pays, et revenir dans leur pays d'origine. S'ils restent, ils deviennent des immigrés clandestins.

D'autres immigrés clandestins ont pu venir en traversant les frontières. Ils peuvent aussi arriver par les mers et les océans. Il existe différentes « voies d'immigration », qui peuvent aller par exemple de la Chine à l'Europe. Cette traversée n'est pas sans risque. Souvent, les immigrés doivent payer des « passeurs », des gens qui vont les guider. Pendant la durée du voyage, ils dépendent entièrement de ces passeurs. Les immigrés peuvent être abandonnés au milieu de nulle part, être agressés et volés, voire être tués. Certains passeurs peuvent aussi profiter de la situation illégale de leurs passagers : ils peuvent les vendre comme esclaves.

C'est la première raison pour laquelle les gouvernements luttent contre l'immigration clandestine.

 

Commenter cet article