Soutien Scolaire

ÉVALUATION FORMATIVE N° 1 SECOND SEMESTRE 2017

1 Avril 2017 , Rédigé par Ait Baali Hassane Publié dans #Evaluations et examens normalisés

EVALUATION FORMATIVE N°1 / SECOND SEMESTRE / AVRIL 2017

 

Nous sommes à bord de la Désillusion, frégate de haute mer (...) Moi qui vous parle, je suis Petit-Jean, gentilhomme de fortune1 pour vous servir. La Désillusion vogue sur l'Océan Indien à la recherche de sa proie favorite, le bon gros vaisseau Atlantic chargé de soierie ; d'épices et de barres d'argent.

  • Anglais à bâbord2 ! Anglais à bâbord !

Le capitaine Miséricorde saute sur sa lorgnette3, dévisage un moment le nouveau venu avant de commander le branle-bas 4de combat.

  • À l'abordage 5 ! hurle le capitaine Miséricorde.

Moi, petit Jean. Je me retrouve d'un saut sur le pont britannique, poignard entre les dents, épée en main. Un Anglais, sec comme le vent du Nord se jette sur moi, lame en avant. (...) Clic-clac, nos lames s'entremêlent, et nous voilà menton contre menton. Je lui tire la langue, il me fait une grimace. Autour de nous, des mousquets claquent, des hommes braillent 6 comme des cochons qu'on égorge. D'un pas de côté, je me dégage (...). Je me dégage donc et toc, je m'élance, je me fends, j'attaque au flanc...

 

         René Fallet, Bulle ou la voix de l'océan. Ed. Denoël,1987

 

  1. Pirate /2. À gauche du bateau /3. Jumelle / 4. L’alerte / 5. L’attaque, l’assaut /6. Crier très fort.

֍ Toutes les réponses doivent être rédigées et bien présentées.

 

  1. COMPREHENSION :                                              (6 points)

1 - Complète le tableau suivant que tu recopieras sur ton cahier :       2 pts

Auteur

Genre littéraire

Type de texte

Focalisation

 

 

 

 

    1. Réponds par vrai ou faux en justifiant ta réponse à partir du texte :   1 pt
      1. Le narrateur et ses amis voguent sur l'Océan Atlantique.
      2. Ils repèrent un bateau anglais.
    2. Qui est le héros et qui sont ses opposants ?                                   1 pt
    3. Le narrateur raconte les faits de manière plaisante, parfois comique.

             Relève dans le texte deux exemples qui illustrent cette idée.                    1 pt

    1. Délimite dans le texte les passages qui correspondent aux étapes du récit :    1 pt

Situation initiale - élément perturbateur - Péripéties (actions du héros).

 

IL - LANGUE ET COMMUNICATION :                      (6 points)

1- Relie les phrases suivantes en exprimant la cause au moyen d'une relative :  0,5 pt

  • Les pirates battent en retraite : leur frégate a été touchée par un boulet de canon.

2- Relie les phrases suivantes en exprimant la conséquence et avec le moyen indiqué (  ) :     0,5 pt

  • La cale est étroite ; on ne peut pas y ranger tout le butin, (…trop... pour que…)
  1. Écris convenablement les verbes ( )   1 pt                                                   
    1. Après que le capitaine (apercevoir) le navire anglais, il ordonna de l'attaquer.
    2. « Il faut s'emparer du navire avant qu'il ne (faire) nuit », dit le capitaine à son équipage.

4- Classe les phrases suivantes selon les indications du tableau ci-dessous que tu recopieras sur ta copie 1pt.:                                                                                      

  • Les pirates procèdent à l'abordage du vaisseau dont les cales sont pleines de barres d'argent. Ils le pillent. Le capitaine craint que les passagers soient massacrés par les pirates.    1 pt.

Proposition indépendante

Proposition principale

Proposition subordonnée relative

Proposition subordonnée complétive

 

 

 

 

 

  1. Exprime le but en reliant les propositions suivantes :                                   1 pt
  • Les pirates se cachent derrière une falaise ; l’ennemi ne les verra pas.
  1. Complète le tableau suivant :                                                                        1 pt

Situation

Énoncé

Le capitaine du bateau Anglais s'adresse aux passagers pour les rassurer en raisonnant à partir d'une concession

 

 

  • III. PRODUCTION ÉCRITE :

SUJET :

Imaginez, en une douzaine de lignes, la suite immédiate du texte. Utilisez le système verbal du présent.

Commencez par : je m'élance, je me fends, j'attaque au flanc...

………………………………………………………………………………………

EXEMPLE DE SUITE :

 

Je m'élance, je me fends, j'attaque au flanc...mais je reçois tout à coup, un coup de sabre à l’épaule mais la lame n’a fait que m’effleurer. Sans y accorder la moindre importance, je continue à poignarder ces sales Anglais jusqu’au moment où je me retrouve nez à nez avec le commandant de l’ "Atlantic".

Je fais une feinte. Il s’élance sur moi, je l’esquive en faisant une grimace et je lui enfonce mon épée dans le dos. Alors il s’écroule en râlant. Ayant subi beaucoup de pertes humaines et à la vue de leur commandant gisant sur le sol, inanimé, les matelots , désorientés, se rendent presqu’ aussitôt. Nous les enfermons tous dans la cale du vaisseau et nous commençons immédiatement à charger le butin à bord de la "Désillusion". Profitant de la nuit et du brouillard épais, nous nous éloignons vite, laissant le bateau Anglais à la dérive.    

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article