Mercredi 12 avril 2017

Leçon n°….

                           Sans famille    partie II       Chapitre XV   

                                     Capi perverti   ( p :344 à 348 )

      La famille Driscoll habitait la cour du Lion d’or, dans le quartier le plus pauvre de Londres. Rémi et Mattia rentrèrent tard dans l’indifférence totale de tous. Après le souper, Driscoll eut une réunion en privé avec les deux enfants. Il leur demanda d’abord comment ils vivaient en France. Il parut très intéressé par le talent des deux musiciens mais surtout par les rôles que joua Capi qu’il qualifia de vraie fortune.

      Ensuite, le prétendu père exposa la situation matérielle déplorable de la famille : elle vit de commerce et ne faisait de belles recettes que l'été ; il était donc nécessaire que les enfants et Capi travaillent mais Driscoll exigea que Capi allât avec Allen et Ned.

       Quelques jours plus tard, le père décida que le lendemain, Ned et Allen resteraient à la maison et que Capi sortirait avec Rémi et Mattia.

      En se promenant sous un épais brouillard, dans la rue de Holborn, l’une des rues les plus fréquentées et les plus commerçantes de Londres, les enfants perdirent de vue Capi qui revint un peu plus tard en tenant dans sa gueule une paire de bas de laine qu’il venait de voler.

       Indigné et fou de colère, Rémi rentra aussitôt à la cour du Lion d’Or où il trouva tous les membres de sa prétendue famille en train de plier des étoffes et leur jeta les bas en criant son indignation. Démasqué, le père Driscoll fit croire qu’il ne s’agissait que d’un jeu. Désormais, Capi ne sortirait plus qu’en compagnie de Rémi.

 

Partager cet article

Repost 0