EXAMEN RÉGIONAL   JUIN 2016        RÉGION : SOUSS-MASSA

Texte de base :

Hadj était rentré aux « transports » depuis un an .Il rêvait de devenir receveur. Comme il ne savait ni lire ni écrire, le vieux Charlemagne s'était offert pour l'enseigner.

Jamais on ne vit élève plus attentif, plus docile, plus appliqué. Le soir, quand son travail le laissait libre, il rejoignait le vieux au fond du café et là, malgré la lassitude1, il se familiarisait avec les lettres. Sa grosse main maniait gauchement le porte-plume. Bientôt, il se mesure avec les consonnes doubles, les « G » qui deviennent des « J », les « C » qui se lisent « S » et bien d'autres difficultés. Mais aucune ne le rebuta2 .Il apportait à cette tâche une persévérance3, une ténacité4 incroyables.

Puis, il commença à déchiffrer péniblement les enseignes et les affiches dans les rues. Toute sa vie, il se souviendrait du jour où sous les syllabes juxtaposées, il avait soudain découvert un sens. Il lisait cette simple phrase presque banale de Jules Vernes : « Entre la rivière de la Chute et le promontoire, ce n'était qu'arbres magnifiques, les uns droits, les autres penchés dont la mer venait baigner les racines ». D’un coup, il « vit » cette forêt mystérieuse. L'image était si belle, si grave, elle le transportait si loin de sa pauvre vie de graisseur que Hadj, conquis par la magie des mots, éprouva une joie intense. Dès lors, une rage de lecture s'empara de lui.

Couché sous la bâche de son camion, il dévorait les livres que lui prêtait Charlemagne. La reconnaissance qu'il gardait à celui-ci était illimitée.

 

Emmanuel ROBLES, L'Action. Éd. du Seuil. 1996.

 

  1. Lassitude : fatigue, épuisement... 2. Rebuter : repousser, décourager 3. Persévérance : volonté, résolution ... 4. Ténacité : insistance, acharnement,

 

  1. COMPRÉHENSION :
  1. Recopiez et complétez le tableau qui suit :         1 pt

TITRE DE L'ŒUVRE

AUTEUR

Date de parution

Éditions

L'Action

Emmanuel ROBLES

1996

éditions du Seuil

 

  1. Recopiez la bonne réponse et justifiez-la :          1 pt

Ce texte est : a- Narratif / b- Argumentatif / c- Prescriptif

Le texte obéit au schéma narratif, il y a des verbes d'action, les temps verbaux du récit

  1. Recopiez le tableau et complétez-le :                   2 pts

 

Vrai

Faux

Justification

1-Hadj est receveur aux transports.

 

x

il rêve de devenir receveur. Il est       gresseur.

2-Charlemagne était un bon professeur.

x

 

Hadj commence à dévorer des livres

3-Hadj est dans la forêt.

 

x

non, il est au fond d'un café.

4- Hadj restera reconnaissant à Charlemagne.

 

 

 

    1. Relevez dans le texte deux qualités qui ont aidé Hadj à apprendre à lire et à écrire.   1 pt
      il est attentif, docile, appliqué et fait preuve de persévérance et de ténacité.
    2. L'école permet non seulement une réussite scolaire mais elle contribue aussi à d'autres réussites. Citez-en une. 1 pt    L'école contribue aussi à acquérir une bonne éducation, à devenir sociable, tolérant, bon citoyen...                                                                                       

   

  1. LANGUE :    (06 points)
  1. a-Relevez dans le texte une subordonnée circonstancielle de cause.       0,5 pt
    Comme il ne savait ni lire ni écrire, le vieux Charlemagne s'était offert pour l'enseigner.

     b-Relevez dans le texte deux conjonctions de coordination.                    0,5 pt
Il ne savait ni lire, ni écrire. ( Négation)

Lles « C » qui se lisent « S » et bien d'autres difficultés.(addition)

 

      1. Reliez les deux propositions de manière à exprimer la conséquence : 0,5 pt
  • Hadj découvre la magie des mots, il éprouve une joie intense.
    Hadj découvre la magie des mots aussi  éprouve-t-il une joie intense.
      1. Réécrivez  la phrase suivante en exprimant la concession avec « malgré » : 1 pt
  • Charlemagne est âgé mais il a encore la patience d'enseigner.
      Malgré son âge, Charlemagne a encore la patience d'enseigner.
      1. Conjuguez le verbe(...)au temps et au mode qui conviennent :                   1 pt
  • Bien que Hadj (ne plus voir) ne voie plus son maître, il lui est reconnaissant.

5- Recopiez la bonne réponse :                                                                                                                        1 pt

  • « Une rage de lecture s'empare de lui » veut dire :
  1. Il est en colère. / b- Il lit beaucoup. / c- Il n'aime pas la lecture.

 

 6-Recopiez et complétez le tableau suivant :                                                   1,5 pt

Énoncé

Qui parle ?

L'idée exprimée

Moyen utilisé

« En admettant que Hadj ne soit pas sérieux, je n'aurais pas accepté de lui enseigner le français. »

Charlemagne

Hypothèse

En admettant que + subjonctif

 

III. ÉCRITURE : (08 points)

Sujet :

Avec l'aide de son maître Charlemagne, Hadj apprend à lire et à écrire. Le Maître lui demande d'écrire un texte, dans lequel il raconte :

  • Les circonstances dans lesquelles il a appris à lire et à écrire.
  • Les sentiments éprouvés.
  • Ce que la lecture lui a permis de découvrir.

 

Mettez - vous à la place de Hadj.

 Rédigez le texte en utilisant le pronom personnel « Je ».

 

CRITÈRES D’ÉVALUATION :

Respect de la consigne

01 points

Cohérence de la narration (organisation et progression du récit)

03 points

Qualité de la langue (vocabulaire, syntaxe, ponctuation, orthographe, conjugaison)

04 points

                          Exemple de texte à obtenir :

            C'était en discutant avec mon ami Charlemagne que naquit mon envie d'apprendre à lire et à écrire. Mon camion était en panne et j'avais passé plus de quatre heures à essayer de le réparer mais en vain. j'étais tout barbouillé de cambouis, démoralisé et j'enviais mon copain qui avait  enseigné près quarante ans , toujours élégant, stable dans sa vie, alors que moi je menais une vie mouvementée en parcourant les routes de     France.     

             Un jour, il s'en aperçut et s'offrit de m'enseigner. Chaque fois que j'avais fini mon travail, je retrouvais mon professeur au fond d'un café  et les cours débutèrent tout d'abord si pénibles. si durs mais à mesure que le temps passait, j'avançais aisément si bien que huit mois après, j'étais capable de lire des enseignes, d'écrire des lettres, voire de dévorer des romans. J'étais aussi fier que mon professeur! Ça y est, je volais de mes propres ailes et je peux lire des chroniques, des essais, des contes ... un monde merveilleux où évoluaient des personnages aussi intéressants les uns que les autres.

              jamais je n'oublierais mon cher professeur pour qui je témoignerais toujours ma reconnaissance et ma gratitude.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0