Soutien Scolaire

Ce blog est destiné à tous les élèves de la 3ème année collégiale désireux de se préparer à l'examen régional

LEXIQUE DE LA MER

Publié le 13 Mai 2009 par Ait Baali Hassane in Langue

LE LEXIQUE DE LA MER

A

A long pic : Se dit de la ligne de mouillage lorsqu’elle est posée sur le fond.
A pic : Se dit de la ligne de mouillage lorsque qu'elle se trouve à la perpendiculaire du navire.
Accastillage: L'ensemble des pièces d'équipement du pont.
Affaler: Descendre les voiles.
Alignement : Deux amers se profilant sur un même axe, définissent un alignement.
Alizé : Vent qui souffle du NE au NO dans l'hémisphère Austral.
Allure : Direction de la route d'un navire par rapport au vent.
Amarrer : Action de retenir ou de fixer avec une amarre.
Amer : Désigne un repère visible et caractéristique, naturel ou artificiel, servant à se diriger en mer.
Amer : Points remarquables de la côte visible du large, indiqués sur les cartes. Ils permettent de vérifier sa route ou sa position.
Amplitude : Définit l'écart entre l'étale de basse mer, et l'étale de pleine mer.
Amure : Définit le point bas le plus avancé de la voile.
Amure: Côté d'où vient le vent. Bâbord ou tribord.
Anémomètre : Instrument mesurant la vitesse du vent.
Annexe : Petite embarcation servant à l'assistance du bateau.
Anticyclone : Centre des hautes pressions atmosphérique.
Ardent: Un voilier qui a tendance à se rapprocher de la direction du vent.
Armer : Equiper un navire.
Au près : Allure du bateau lorsque qu'il remonte au plus près du vent.
Au vent : Se dit de tout élément placé le plus près du vent.
Aussière : Cordage de forte section servant à amarrer un navire.
A contre: Se dit d'une voile ou d'un voilier qui reçoit le vent du mauvais côté. Utile pour ralentir un bateau.

B

B.I.B. : Canot de sauvetage.
Bâbord : Désigne le coté gauche d'un navire dans le sens de la marche avant.
Baille à mouillage : Logement dans le pont, destiné à ranger la ligne de mouillage.
Balancine : Corde qui soutient les espars.
Balise : Marque très apparente placée sur un obstacle à la navigation pour indiquer aux navires les passes, chenaux etc...
Balcon: Tube métallique ceinturant la partie avant ou arrière du voilier pour assurer la sécurité de l'équipier à la manœuvre.
Baromètre : Instrument servant à mesurer la pression atmosphérique.
Barre : Organe de commande du gouvernail, qui sert à diriger le navire.
Barre de flèche : Elément constitutif du gréement situé de part et d'autre du mât, servant à écarter les haubans.
Barre d'écoute : Rail sur lequel évolue l'écoute de la grand voile.

Barrer : Action de tenir la barre.
Barreur : Celui qui tient la barre.
Barrot : Poutre transversale supportant le pont.
Basse mer : Niveau le plus bas de la marée.
Bau : Largeur du navire.
Beaufort: Amiral anglais qui donna à son nom à un système mesurant la force du vent et l'état de la mer : l'échelle de Beaufort numérotée de 0 (vent nul, mer plate) à 12 (ouragan).
Béquille : Pièce de bois ou de métal destiné à soutenir le bateau lors de son échouage.
Bitte : Court pilier de métal, ou de bois, fixé à quai ou sur le pont du bateau, permettant de fixer les amarres.
Bitture : Disposition donnée à la chaîne de mouillage sur le pont, avant les manœuvres de mouillage.
BLU: Bande Latérale Unique. Radio maritime longue distance.
Bôme : Pièce longitudinale maintenant la partie inférieure d'une voile.
Bordage : Revêtement de planches sur les membrures d'un navire.
Bordé : Ensemble des éléments constitutifs de la coque.
Border : Terme qui s'applique à une voile, qui définit l'action de raidir l'écoute de façon à ramener la voile plus près de l'axe du bateau.
Bosse de ris : Petit cordage servant à ramener le point de ris sur la bôme.
Bords : "Tirer des bords" : naviguer en zig-zig de part et d'autre de la direction du vent.
Bosse d'empointure : Petit cordage servant à étarquer la bordure de la grand voile.
Bout : Définit tout cordage à bord d'un navire.
Bout-dehors : Partie du gréement dépassant de la coque à l'avant du navire.
Bras de spi : Définit le bout fixé au point d'amure du spi.
Brassière : Gilet de sauvetage.

C

Cabine : Chambre de bord d'un navire.
Cabotage : Terme définissant la navigation côtière.
Cap : Direction suivie par un navire.
Cap compas : Cap lu sur le compas.
Cap magnétique : Cap définit par rapport au nord magnétique de la terre.
Cap vrai : Cap tracé sur la carte.
Cardinale : Balise indiquant un danger par rapport à un point cardinal.
Carène: Partie de la coque située sous l'eau.
Carré : Désigne la pièce principale d'un bateau.
Catamaran : Navire qui possède deux coques identiques.
Chandeliers: Tubes métalliques supportant les filins destinés à éviter une chute à la mer.
Chenal : Passage navigable à l'entrée d'un port.
Choquer : Action de relâcher une écoute, afin d'éloignée la voile de l'axe du bateau. (Contraire de border).
Chute : Coté oblique d'une voile.
Cockpit : Situé sur le pont arrière. Endroit on l'on barre le bateau.
Coefficient de marée : Coefficient indicateur de l'amplitude de la marée.
Coffre à voile : Logement dans le pont destiné à recevoir les voiles.
Compas à pointe sèche : Instrument formé de deux branches articulées de même longueur, servant à effectuer des relèvements sur la carte.
Compas de relèvement : Instrument de relèvement, formé d'un système de visé associé à une boussole.
Compas de route : Boussole marine.
Corps-mort : Ensemble constitué d'une masse de béton disposé au fond de l'eau, sur lequel sont fixé une chaîne, et un orin de mouillage. Il est signalé par un flotteur.
Côtier : Qui ne s'éloigne pas de la côte.
Cotre : Voilier à un seul mât gréant une grande voile et deux focs.
Coursive : Passage réservé dans le sens de la longueur d'un bateau pour permettre la circulation.
Crase : La règle Crase sert à tracer une route sur une carte marine.
Crocher : Se dit de l'ancre quand elle s'accroche sur le fond.
Croiseur : Navire de plaisance équipé pour la croisière.
Cross : Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage.
Culer : Aller en marche arrière.
Choquer: Laisser filer ou relâcher un cordage ou une écoute.
Coffre: Zone de rangement sur un bateau, ou point d'amarrage flottant relié au fond par une chaîne.

D

Davier : Rouleau mobile situé à la tête de l'étrave, destiné à guider la chaîne de mouillage.
Decca : Système de repérage radioélectrique.
Déclinaison magnétique : Angle formé par la direction du nord magnétique, et le nord vrai.
Démanilleur : Instrument servant à serrer ou desserrer une manille.
Démâtage: Dépôt volontaire du mât ou chute involontaire de celui-ci.
Déplacement: Poids du volume de l'eau déplacée par la carène d'un bateau.
Dépression : Centre des basses pressions atmosphérique.
Déraper : Se dit de l'ancre lorsqu’elle dérape sur le fond.
Dérive: Pièce fixe ou amovible, en partie immergée, destinée à empêcher un voilier de glisser latéralement sur l'eau.
Drisse: Cordage destiné à l'installation d'une voile. Sert à "hisser" la voile. Chaque voile possède sa propre drisse.
Défense: Boudins, ballons ou cylindres en plastique, en corde, etc. servant à protéger la coque du quai ou d'une autre coque.

E

Echelle de Beaufort : Echelle graduée de 1 à 12 définissant la force du vent et l'état de la mer.
Echouage : Situation d'un navire qui porte sur le fond.
Echouer: Un des principaux dangers de la navigation : la coque touche le fond ou une roche, et le bateau s'échoue.
Ecoute : Cordage amarré au point d'écoute d'une voile et servant à la régler.
Ecueil : Rocher à fleur d'eau.
Embraquer : Tirer fermement sur un cordage.
Embraqueur : Système fixé sur la poupée d'un winch et servant à guider et bloquer un bout sur celui-ci.
Embruns : Poussière d'eau provenant des vagues qui se brisent.
Emménagements : Désigne les aménagements intérieurs du navire.
Enrouleur : Système automatique de réduction de voilure par enroulement.
Enverguer : Action de fixer une voile.
Erre: Moteur coupé, voiles affalées, un bateau garde encore un peu de vitesse, il continue sur son élan : c'est l'erre.
Espar : Désigne à bord d'un navire toute longue pièces de métal ou de bois. (Tangon, mât, bôme, etc.,)
Etai : Câble d'acier tendu dans le sens longitudinal du navire, entre le pont et la tête de mât, sur lequel on envoie les voiles d'avant. Il sert également à maintenir le mât.
Etale: Période de stabilité dans le mouvement des marées.
Etarquer : Action de tendre une voile.
Etrave : Définit l'assemblage des pièces courbes en bois en métal ou en plastique, unies à la quille, qui forment l'arête avant d'un navire.
Evitage : Espace suffisant pour qu'un navire mouillé puisse tourner librement autour de son ancre.

F

Feux: Système lumineux de signalisation d'un navire. Les feux doivent être allumés au coucher du soleil.
Filière : Filin horizontal passant dans les chandeliers servant de garde-fou.
Foc: Voile triangulaire généralement située à l'avant du mât.
Flot: La marée montante.
Fraîchir : Se dit du vent quand il souffle plus fort.
Franc-bord : Bordage extérieur d'un navire.
Frapper: Fixer un cordage sur un taquet.
Frégate: Navire de guerre. Terme toujours employé dans la marine de guerre moderne.
Fusée : Projectile pyrotechnique lumineux. Sert à alerter et guider les secours.

G

Galhaubans : Câble soutenant latéralement les éléments supérieurs d'un mât.
Garcette : Petit cordage servant à serrer la voile sur la bôme.
Génois : Voile d'avant de grande surface.
Gisement : Angle formé par la direction d'un point de repère avec l'axe de marche d'un navire.
Gite: Angle d'inclinaison du navire sous l'effet du vent ou des poids embarqués à bord.
Goélette: Voilier généralement à deux mâts. Il y a plusieurs types de goélette (franche etc..) mais aussi des trois-mâts à gréement de goélette.
GPS : Instrument de positionnement du navire par satellite.
Glène: Paquet de cordage replié sur lui même.
Grain : Coup de vent brusque et violent momentané.
Grand voile : Voile principale du bateau.
Gréement : Ensemble des éléments sur lesquels sont établies les voiles.
Gréer : Action d'assembler les éléments du gréement.
Guindant : Coté de la voile parallèle au mat ou à l'étai.
Guindeau : Treuil mécanique ou électrique situé à l'avant du navire, servant à remonter l'ancre.

H

Hauban : Câble ou cordage assurant le maintien et la rigidité du mât.
Hauturier : Ce qui se fait au large, en pleine mer.
Hisser : Action d'élever une voile au moyen d'un cordage.
Hors-bord : Se dit d'un moteur placé en dehors de la coque.
Houle : Mouvement ondulatoire de la mer, formant des lames qui ne déferlent pas.
Hydrographes : Scientifique qui étudie la distribution des eaux à la surface du globe, dresse des cartes et plan des cotes maritimes, avec la position des rocs, bancs, hauts fonds, etc...

I

Insubmersible : Se dit d'un navire qui ne peux être submergé (enfoncé sous les eaux).
Intermédiaire : Voile d'avant de surface moyenne.

J

Jas : Traverse formant une croix avec la tige d'une ancre.
Jauge : Capacité de la cale d'un navire.
Journal de bord : Journal de suivi des événements à bord d'un navire.
Jusant: La marée descendante.

K

Ketch: Voilier à deux mâts. Le deuxième plus petit, est situé derrière le premier.

L

Lattes: Pièce de bois, de plastique, ou de carbone servant à renforcer une voile (foc ou grand-voile).
Ligne de mouillage: Ensemble des éléments servant au mouillage d'un bateau. (Ancre, chaîne, etc.,)
Ligne de vie : Se dit du câble qui fait le tour du bateau sur lequel on s'accroche à l'aide d'un harnais.
Louvoyer : Courir des bordées successives en présentant au vent tantôt un coté du navire tantôt l'autre.

M

Manille : Anneau ouvert en métal, ayant en général la forme d'un U, fermée par une vis. Servant à réunir deux éléments. (Chaînes, bouts, etc..).
Manœuvre : Désigne tout cordage utilisé dans le gréement d'un voilier.
Maya : Message de détresse signifiant un péril du navire. (Homme à la mer, incendie etc.)
Marnage: Différence maximale entre la haute et la basse mer.
Mettre à poste : Mettre à sa place.
Mille : Unité de mesure:1 mille marin = 1852 mètres
Millibar : unité de pression atmosphérique valant un millième de bar.
Monocoque : Navire dont la coque est d'un seul bloc.
Morse : Code formé de traits et de points.
Mortes Eaux : Périodes des plus faibles marées. (coef:20 a 45)
Mouillage : Lieu où un navire jette l'ancre.
Mouiller : Jeter l'ancre pour arrêter un navire.
Mousqueton : Anneau ouvrant à ressort servant à réunir deux éléments.
Mousse: Jeune marin qui apprend son métier.

N

Nœud : Unité de vitesse d'un navire qui vaut un mille marin à l'heure.
Nord: Le Nord "magnétique", le Nord indiqué sur le compas (la "boussole" marine) varie par rapport au Nord "vrai" selon la zone géographique où se trouve le navire.

O

Orin : Câble rattaché à une ancre.

P

Pare-battage: Objet empêchant la coque de cogner contre le quai ou un autre bateau. Voir "Défense".
Passavant : Définit le passage situé de chaque coté du pont d'un navire.
Pataras : Hauban situé à l'arrière du bateau servant à régler la rigidité du mat dans le sens contraire de l'étai.
Petit largue : Allure du bateau entre le bon plein et le vent de travers.
Phare : Tour surmontée d'un foyer lumineux, établie le long des cotes ou sur certains récifs, pour guider la marche des navires pendant la nuit.
Pilote automatique : Dispositif gyroscopique agissant sur les gouvernes et corrigeant automatiquement le changement de cap du navire.
Plat-bord : Suite de bordages placés horizontalement à la partie supérieure du pourtour d'un navire
Pleine mer : Se dit de la mer quand la marée à atteinte son plus haut niveau.
Pont : Chacun des plancher ou étage d'un navire.
Poupe : Définit l'arrière d'un navire.
Prendre un ris : Action de réduire la surface d'une voile.
Presse étoupe : Dispositif adapté autour de l'orifice de l'arbre du moteur, pour assurer l'étanchéité.
Proue : Définit l'avant d'un navire.

Q

Quart : Durée de quatre heures consécutives pendant laquelle une partie de l'équipage est en service.
Quille : Appendice lesté disposé le long sous la coque d'un navire.

R

Raban: Cordage ou tissu pour maintenir la voile repliée pour éviter qu'elle ne se déploie.
Radar : Appareil de détection permettant de déceler la présence d'un navire en utilisant la réflexion d'ondes hertziennes ultracourtes.
Racage: Frottement d'une voile ou d'un cordage entraînant une usure prématurée.
Ralingue : Cordage cousu autour des bords d'une voile pour la renforcer.
Relèvement : Détermination de la direction de points connus (cap, amer, phare etc...) pour connaître la position d'un navire.
Ridoir : Système mécanique en acier servant à tendre ou détendre les haubans.
Ris : Bande longitudinale à la partie inférieure de la grand voile, que l'on peut serrer sur la bôme pour diminuer la surface offerte au vent.
Rose des vents : Figure représentant les quatre points cardinaux et leurs graduations intermédiaires.
Roulis : Oscillations latérales d'un navire;

S

Safran : Tige verticale du gouvernail, qui fend l'eau.
Sémaphore : Télégraphe aérien établi sur les cotes pour correspondre avec les navires qui sont en mer.
Sextant : Instrument d'optique servant à mesurer la hauteur des astres au dessus de l'horizon.
Skipper : Chef de bord.
Sonar : Radar à ultra son.
Sondes : Signe inscrit sur une carte marine désignant une hauteur d'eau.
Sondeur : Appareil pour mesurer la profondeur et la nature des fonds marins.
Sous le vent :"Aller sous le vent " signifie que l'on se dirige vers un endroit ou le vent souffle.
Sloop: Voilier à un seul mât.
S.H.O.M. : Service Hydrographique et Océanographique de la Marine.
Spi : Abréviation de spinnaker.
Spinnaker : Grande voile d'avant d'utilisation particulière. Utilisée principalement en vent arrière.
Submersible : Se dit d'un bateau qui peut s'enfoncer sous les eaux.

T

Table à carte : Définit l'endroit ou le chef de bord étudie les cartes.
Tangage : Balancement du navire de l'avant vers l'arrière, et de l'arrière vers l'avant.
Tangon : Long espar en bois ou en métal placé transversalement en dehors du navire.
Taquet : Pièce d'accastillage servant à fixer un cordage ou une amarre.
Teck : Bois d'Asie et d'Océanie tropicale très dur employé dans les constructions navales.
Têtière : Renforcement métallique du point de drisse d'une voile.
Tirant d'eau : Distance verticale entre la ligne de flottaison d'un navire et sa quille.
Tourmentin : Le plus petit des focs. Voile utilisée uniquement dans la tempête.
Tribord : Partie du navire situé à droite en regardant vers l'avant.
Trinquette: Petite voile d'avant.

V

Vent arrière : Allure ou le bateau reçoit le vent de son arrière
Vent debout : Situation d'un voilier qui reçoit le vent de face.
VHF: Very High Frequency. Téléphone de bord de portée limitée. Peut être fixe ou portable.
Virement de bord : Action de virer de bord. Changer de route.
Vit de mulet: Pièce permettant de fixer la bôme sur le mât.
Vives eaux : Périodes des plus grandes marées.
Vive Eau : Marée importante.
Vivres : La nourriture embarquée. "Faire des vivres" : embarquer de la nourriture.
Voyant : Signal porté par une balise.

W

Winch : Treuil permettant de tendre les cordages (aussi appelé "moulin à café" en raison de sa forme).

Commenter cet article