Soutien Scolaire

la situation et les indices d'énonciation cours

30 Septembre 2009 , Rédigé par ait baali sidi hassane Publié dans #Langue


                                                Vendredi 3 mars 1944

            Très chère Kitty,

 

Ce soir, en regardant la flamme de la bougie, je me suis sentie redevenir heureuse et calme. En fait, c'est Grand-mère qui se tient dans cette bougie et c'est Grand-mère aussi qui me préserve et me protège et me rend ma joie. Mais ... il en est un autre, qui domine toute mon humeur et c'est ... Peter. Cet après-midi, quand je suis allée chercher des pommes de terre et que j'étais encore dans l'es­calier avec ma casserole pleine, il m'a demandé:

« Qu'as-tu fait à midi? ». Je me suis assise dans l'escalier et nous avons commencé à parler. [ ... ] Peter n'a plus dit un mot de ses parents: nous avons seulement parlé de livres et d'autrefois. Oh, que ce garçon a un regard chaleu­reux; il ne s'en faut plus de beaucoup, je crois, que je ne sois amoureuse de lui.
Anne Franck, Journal.

1. Relevez dans cet extrait les deux situations d'énonciation.

 

Identifiez-les en précisant chaque fois l'énonciateur, l'objectif qu'il recherche et son desti natai re.

 

2. Peut-on connaître le moment et le lieu de l'énonciation? Quels éléments vous permettent de répondre?

retenir

 

Communiquer c'est établir une relation avec d'autres par des moyens divers: les signaux lumineux, les cris, les gestes, et bien sûr le langage.

On appelle énonciation la mise en œuvre du langage .

<!--[if !supportLists]-->·     La situation d'énonciation : définition Elle implique: <!--[endif]-->

- un énonciateur (émetteur),

- un destinataire (récepteur),

- un moment,

- un lieu,

- un objectif recherché par l'énonciateur (visée).

L'énoncé (ou message) est le résultat de cette mise en œuvre du langage.

 

REMARQUE: dans un texte écrit est souvent donné par le paratexte (nom de l'énonciateur, date de l'écriture, etc.).

 
----------------------------------------------------------------------------------
 
 
 

Les Carrières de Gypse, le 27 août 1916.

            Ma Georgette et petit Georges bien Aimés!

Je réponds à ta carte que j'ai reçue avec le plus grand plaisir. Je suis toujours en bonne santé et suis heureux que ce soit la même chose pour vous! Ici maintenant il fait plutôt chaud dans ces vilains boyaux et tranchées on y étouffe une grande partie de la journée à piocher là dedans! Enfin c'est notre belle vie: cependant nous en sommes bien las et ce n'est pas que chez nous. Je te dirai que nous avons tué un allemand l'autre nuit, il a été apporté et enterré chez nous, il avait une lettre dans sa poche datée du 20 août! avec la photo de sa femme qui lui disait qu'elle avait eu son deuxième frère tué et qu'il y avait assez de peuple de massacré, qu'il fallait que ça finisse et qu'elle n'avait plus que lui qui lui resterait comme soutien: alors tu vois, malgré tout c'est triste pour eux comme pour nous! [ ... ] Je vous embrasse bien fort tous! Ton Georges.

        Lettre d'un soldat à sa femme.

 

1. Qui prend la parole dans ce texte? À qui s'adresse-t-il? Quelle est son intention?

Savez-vous où et quand se passe cette scène?

 

2. Relevez et classez tous les mots qui ne prennent leur sens qu'à partir de la situation d'énonciation que vous venez de définir.

 

3. Relevez tous les mots qui ne prennent leur sens qu'à partir de la situation d'énonciation que vous venez de définir.

 

4. Quelle autre situation d'énonciation est évoquée dans ce texte? De quelle façon?

 
RETENIR :

<!--[if !supportLists]-->·    Les indices d'énonciation : définition <!--[endif]-->

On appelle indices ou marques d'énonciation tous les mots qui n'ont de sens que par la situation d'énonciation dans laquelle l'énoncé a été produit.

On peut les diviser en deux groupes:

- les indices de personne,

- les indices de temps et de lieu .

<!--[if !supportLists]-->·    Les indices de personne <!--[endif]-->

a. Ceux qui marquent la présence de l'émetteur:

- pronoms personnels de re personne: je, me, nous ...

- adjectifs possessifs de I" personne: mon, mes, ma, nos                   .

- pronoms possessifs de 1re personne : le mien, les nôtres      .

 

b. Ceux qui marquent la présence du destinataire: - pronoms personnels de 2' personne: tu, te, vous ...

- adjectifs possessifs de 2' personne: ton, ta, tes, vos . .

- pronoms possessifs de 2' personne : le tien, les vôtres               .

<!--[if !supportLists]-->·    Les indices de temps et de lieu <!--[endif]-->

 

a. Les indices de temps situent un moment par rapport au moment de l'énonciation. On distingue: - des adverbes: maintenant = moment de l'énonciation

hier = jour de l'énonciation - 1 jour

demain = jour de l'énonciation + 1 jour

 

- des GN compléments circonstanciels de temps: l'année prochaine, dans une semaine ...

 

b. Les indices de lieu situent un espace par rapport au lieu de l'énonciation (là où se trouve l'émetteur). On distingue :

 

- des adverbes : ici, devant. ..

 

- des locutions adverbiales : en haut, à droite ...

 

- des adjectifs démonstratifs: ce, cette, ces ...

 

- des pronoms .démonstratifs : ceci, celui-ci, celle-là ...

 

REMARQUE: tous ces indices d'énonciation sont aussi appelés déictiques (du grec âeixis, « action de montrer ») .

•• Donne-moi ce livre. Pose-le là.

Mais certains peuvent avoir une valeur anaphorique :

•• Le t" janvier 1830, un homme traversait les Tuileries; cet homme ne semblait pas connaître ces jardins . •• Paris: c'est là qu'il a toujours vécu et c'est là qu'il est mort. (là = Paris)

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article