Soutien Scolaire

Ce blog est destiné à tous les élèves de la 3ème année collégiale désireux de se préparer à l'examen régional

Le temps

Publié le 1 Juin 2010 par Ait Baali Hassane

 

      LE TEMPS   

Le temps est un mouvement continu de l’univers, c’est une succession ininterrompue de moments. Toutefois, l’homme s’est efforcé de situer les moments, de les dater, par rapport à des repères conventionnels.

L’un de ces repères est le moment où nous parlons, nous l’appelons « le présent ». Tout fait qui a eu lieu avant ce moment appartient au passé. Tout fait qui a eu lieu après ce moment appartient au futur.

D’autres repères sont fournis par les calendriers établis par les peuples en fonction d’un évènement choisi comme point de départ (Exemples : le départ du Prophète pour Médine : Calendrier de l’Hégire. / La naissance de Jésus-Christ : Calendrier grégorien). De cette façon, les moments peuvent être situés dans ce que nous appelons « l’ordre chronologique ».

Le temps ne s’arrête pas, donc tout moment a une durée. Le moment où nous parlons a un début et une fin et une durée qu’on ne cherche pas toujours à préciser (avoir du temps, perdre du temps, peu de temps, longtemps, etc.). Mais on peut aussi mesurer la durée de façon précise grâce à des unités de temps conventionnellement définies :

Le millénaire, le siècle, l’année, le mois, la semaine, le jour, l’heure, la minute, la seconde.

 

LES RAPPORTS D’ACTION DANS LE TEMPS : la simultanéité, l’antériorité, la postériorité :

 LA SIMULTANEITE :

Deux actions se produisent juste au même moment :

Juste à l’instant où le réveil sonna, Jean se réveilla.

Proposition subordonnée de temps    /  Proposition principale 

                             Juste à l’instant où le réveil sonna

                                                                  Jean se réveilla

On peut employer : (juste) à l’instant où ;( juste) à la seconde où ;( juste) à la minute où ;( juste) à la seconde où.

N.B. : souvent avec, au passé, deux passés simples ou deux passés composés .

Deux actions se déroulent en même temps :

Même durée pour les deux actions ( ou même durée + opposition) :

L’enfant jouait avec la pelote

                                                                                                                                                                                          Pendant que sa mère tricotait.

On peut employer : pendant que ; tandis que ; alors que ; en même temps que ; cependant que ; ( + imparfait pour le passé)

N.B. : tandis que ; alors que ajoutent à la simultanéité une idée d’opposition.

Simultanéité + progression : ( au passé : deux imparfaits)

A mesure que nous avancions dans la forêt, notre angoisse grandissait.

Au fur et à  mesure que…

Simultanéité + durée limitée ( au passé : 2 passés composés ou 2 passés simples / au futur : 2 futurs simples) :

Aussi longtemps que je vivrai, je vous protègerai contre toute injustice.

Tant que…

Simultanéité + répétition des deux actions : ( au passé : 2 imparfaits ) :

Chaque fois qu’elle se baissait, elle avait mal au dos.

Toutes les fois que…

Simultanéité  + insistance sur le début de l’action :

J’estime Bruno depuis que je le connais.

                       … depuis le moment où…

 

 

Commenter cet article