Les figures de style

Publié le par Ait Baali Hassane

http://www.tarbawiyat.net/Images/bonne_anne_hijienne_1431.gif

3° AC / A : LANGUE : LES FIGURES DE STYLE


LA       1. COMPARAISON: elle consiste à rapprocher deux éléments, un comparé et un comparant, pour en souligner les ressemblances ou les différences au moyen d’un outil de comparaison :

                 Une voix, comme un tambour, voilée   

Parvient pourtant, distinctement, jusqu'à nous.

A quoi est comparée la voix ? Quel est le mot qui introduit le comparant ?

2. LA METAPHORE : comme la comparaison, elle rapproche deux éléments, mais sans les relier par un outil de comparaison :

Ex : la voix allume aux lèvres le sourire.

Quelle image fait naître le mot « sourire » ?


3. LA METONYMIE: cette figure consiste à désigner un être ou un objet par un autre être ou objet qu’on lui associe logiquement :

 L'Elysée a annoncé sa décision ce matin. Cette dernière a été prise après de nombreux entretiens avec la Maison Blanche.

Que représentent les mots « l'Elysée » et « la Maison Blanche »?


4. L’ANTITHESE : elle oppose deux termes contraires en les mettant en parallèle :

Père, maîtresse, honneur, amour,

Noble et dure contrainte, aimable tyrannie,

Tous mes plaisirs sont morts, ou ma gloire ternie.

Quels mots s'opposent dans ces vers? Pourquoi?


5. L’OXYMORE (un) : C’est l’association de deux mots de sens opposé :

Et qu'un silence bourdonnant de lourds essaims d'atomes

S'enfle en un bâillement sinistre : c'est Orly.                                       

Quelle contradiction voyez-vous dans l'expression « un silence bourdonnant »? Quel sens donnez-vous à cette expression?


6. L’HYPERBOLE : elle consiste à choisir pour désigner ou caractériser, des termes exagérés :

J'étais absolument ivre, fou de bonheur et de joie.

De quel sentiment est-il question?

Quels mots le traduisent ? Lesquels peuvent paraître exagérés ?

  

        7. LA LITOTE :  Contrairement à l’hyperbole, c’est une formulation atténuée, qui dit le moins pour signifier le plus :

 

Il ne détestait pas cette ville. Et cependant, ce n'est pas demain la veille qu'il pourrait s'y installer.

Quel sens donnez-vous à la première phrase? Et  à la deuxième? Quelle est La forme de ces deux phrases?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article